Remboursement de prêt immobilier : tout ce qu’il faut savoir

Published on Wednesday May, 20th 2020 by Gadiela
Remboursement de prêt immobilier : tout ce qu’il faut savoir

Souscrire un prêt immobilier implique des engagements, notamment celui de rembourser la totalité du crédit dans les conditions prévues dans le contrat. Avant de s’engager, il s’avère donc important de connaître le déroulement du remboursement d’un prêt immobilier. Quelle en est la durée ? Quand faut-il le commencer et quelles sont les modalités de remboursement pouvant être négociées avec la banque ? 

Comment est définie la durée de remboursement d’un prêt immobilier ?

Pour le remboursement d’un crédit immobilier, l’emprunteur doit verser à sa banque un montant fixe chaque mois, que l’on appelle mensualité. Celle-ci inclut une partie du capital emprunté, les intérêts et la cotisation pour l’assurance du prêt.

Selon ses possibilités, l’emprunteur peut demander une durée de remboursement plus courte, de 5 ans par exemple. Il peut également l’étaler sur plusieurs années, la durée maximale étant de 50 ans, selon la loi Scrivener 2. 

En général, la durée accordée par les banques va de 15 ans à 25 ans. Mais il arrive que le client rembourse la totalité du capital plus tôt, après la revente du bien par exemple. 

L’emprunteur dispose ainsi d’une certaine marge de liberté. Toutefois, il faut souligner que la durée de remboursement d’un crédit logement influe sur le montant des mensualités et le coût global du prêt. 

Par conséquent, avec une durée plus longue, le montant des mensualités est moins élevé. Le client a également accès à une somme plus importante. Cependant, il a plus d’intérêts à payer. D’autant que le taux d’intérêt croît généralement avec la durée de remboursement. À cela s’ajoutent les frais pour l’assurance. 

En revanche, avec une durée plus courte, les mensualités sont plus importantes et la somme pouvant être empruntée est moins élevée. Mais les intérêts à payer sont limités. 

Tout dépend donc de la capacité de remboursement de l’emprunteur et de ses besoins en financement.

Quand faut-il commencer le remboursement d’un prêt immobilier ?

En règle générale, le client doit payer les mensualités entre le 1er et le 10 du mois, et à la même date mensuellement. La date de la première mensualité varie cependant en fonction du prêt souscrit.

Le cas d’un prêt destiné à l’achat dans l’ancien

Pour un prêt destiné à l’achat dans l’ancien, qui ne requiert pas de travaux, le capital emprunté est attribué quelques jours avant la vente. Le client commence à rembourser dans le premier mois qui suit la signature de l’acte de vente.

Le remboursement d’un prêt immobilier destiné à l’achat dans le neuf ou au financement des travaux

Le crédit destiné à financer des travaux ou souscrit pour l’acquisition d’un bien qui est encore en construction est un cas particulier. En effet, la banque ne verse pas la totalité du capital au même moment. Il est octroyé suivant l’avancement des travaux et en fonction des appels de fonds.

Dans ce cas, le remboursement du capital n’a lieu qu’après le déblocage de la totalité du capital emprunté. Néanmoins, le client doit payer les intérêts et les frais d’assurance dès le déblocage de la première partie du fonds. 

Quelles sont les modalités de remboursement d’un prêt immobilier ?

Le remboursement d’un prêt immobilier peut se faire de différentes manières :

  • Par échéances constantes ;
  • Par échéances modulables ; 
  • Par différé d’amortissement ; 
  • Par anticipation ;
  • Avec un crédit « in fine ».

Le remboursement par échéances constantes

Pour ce type de remboursement, le principe est simple : le montant de la mensualité est défini au moment de la souscription. Il ne change pas jusqu’à ce que l’emprunteur ait fini de rembourser la totalité du capital. De nombreux clients choisissent ce mode de remboursement, car il leur évite les surprises.

Le remboursement d’un prêt immobilier par échéances modulables

Lorsque les échéances sont modulables, le client peut modifier le montant des mensualités à verser. Il peut l’augmenter, comme il peut le diminuer, en fonction de son revenu par exemple.

Dans certains cas, il est même possible de reporter le paiement des mensualités.  Cette alternative peut être utile en cas de difficultés financières.

Le remboursement avec différé d’amortissement 

Pour ce type de versement, le client rembourse uniquement les intérêts sur une période préalablement définie. Il commencera à rembourser le capital une fois cette période finie.

Le remboursement par anticipation

Le remboursement anticipé d’un prêt immobilier consiste à payer une somme plus importante, qui s’ajoutera aux mensualités. L’emprunteur peut ainsi opter pour :

  • Un remboursement total, qui permet de payer la totalité du capital restant dû et de mettre fin au contrat avec l’établissement de crédit ; 
  • Un remboursement partiel, où il paie une part importante du capital dû afin de réduire la durée du prêt.

Le remboursement de crédit « in fine »

Dans le cas d’un crédit « in fine », l’emprunteur paie les intérêts uniquement, dans un premier temps. Il rembourse ensuite le capital à la fin de son contrat, et en une seule fois.

Comment suivre l’état de son prêt immobilier ?

Après la souscription, un échéancier sera remis à l’emprunteur. Il s’agit d’un tableau d’amortissement qui relate : 

  • Le montant du prêt ;
  • Le montant des intérêts ; 
  • Le montant de l’assurance ; 
  • Le montant des mensualités ;
  • La durée de remboursement du capital. 

Cet échéancier permet à l’emprunteur de suivre de près le remboursement de son prêt immobilier.

Share the article

Categories

All
Loyer et charges
Location saisonnière
Logiciel de gestion locative
Banque
Assurances
Agent Immobilier
Contrat de location
Impôts
Location meublée
Travaux

Try our lease management solution. It's free and 100% automated !

Spend a few minutes setting your account and you will then enjoy your free time. Applicéo will do it for you !
Relax, Applicéo takes care of your lease management.
Top Top